Chatquipeche/svt

Un regard sur l’évolution de l’Homme [T1|C4]

lundi 26 février 2018 par flouveau [ télécharger l'article au format PDF]

 Chapitre 4 : Un regard sur l'évolution de l'Homme

 I. L’homme, un primate

La diversité actuelle des primates résulte d’une évolution d’environ 65 Ma-50Ma. Les premiers pré-primates ne ressemblent pas aux singes actuels (dont l’homme). La diversité des grands primates a été grande (environ 40 espèces il y a 30 Ma) contre 4 actuellement (homme-chimpanzé, gorille et orang outan). Leur émergence est permise par des disparition d’autres groupes notamment, par libération de niches écologiques.
Au sein des primates, l’Homme est plus proche du Chimpanzé que d’aucun autre primate hominoïde. On considère qu’ils sont issus d’un ancêtre commun proche (environ 7Ma selon les horloges moléculaires). Ils ont évolué chacun de manière différente, selon leur habitat.

 II. L’Homme et le Chimpanzé : deux cousins proches.

En comparant Homme et Chimpanzé, son plus proche cousin, on peut identifier les caractères propres à l’Homme et ainsi définir des critères d’appartenance à la lignée humaine.

Une comparaison anatomique montre des différences importantes.
Elles sont pour l’essentiel reliées :

  • _ • A la bipédie
    -  forme du pied,
    -  forme du bassin, court et évasé chez l’Homme et large et long chez le Chimpanzé
    -  Grands bras chez le Pan sp (brachiation, déplacement avec les bras au sol et dans les arbres)
    -  courbure de la colonne
    -  insertion du trou occipital (foramen) avancé chez l’homme, en arrière chez les Pan sp. (voir En plus plus bas)
  • _ • A la forme du crâne :
    - face réduite chez l’Homme, projetée vers l’avant chez le Chimpanzé,
    - volume de important chez l’homme (1 200cc contre 450 cc)
    - mâchoire parabolique chez H, pas de bourrelet sus-orbitaire, canines réduite… Etc..
Pour Voir : Sur ce site vous trouverez une animation pour VOIR la comparaison.
  • Les caryotypes varient par quelques remaniements chromosomiques (fusion de 2 chromosomes dans la lignée humaine, qui donne une formule à 23 chr contre 24 chr pour les autres grands singes, chimpanzé, gorille…)
    De plus des délétions, des inversions s’observent en comparant les chromosomes. (Voir page 76 du manuel)
    D’un point de vue génétique, l’Homme et le Chimpanzé, très proches, se distinguent surtout par la position et la chronologie d’expression de certains gènes.

Si l’on compare les génomes on trouve une grande similitude (99% en gros)
On pense aujourd’hui que la variation touche des gènes du développement (ex. ASPM (-=mcph), développement du cerveau, très semblables, qui s’exprime plus longtemps chez l’homme, ou HAR : responsable des plis du cerveau, etc…)

Ici comparaison Homme normal et microcéphalie (anomalie du gène ASPM)

Le phénotype humain, comme celui des grands singes proches, s’acquiert au cours du développement pré et postnatal, sous l’effet de l’interaction entre l’expression de l’information génétique et l’environnement (dont la relation aux autres individus).

En plus :
L’insertion de la moelle épinière se fait par le trou occipital (ou Foramen magnum). Chez l’Homme le trou occipital est en position avancé, ce qui est relation avec la bipédie. Sur le schéma suivant la moelle épinière est visible en rouge.

De National Geographic.com - By BodyParts 3D, distributed under a Creative Commons Attribution-Share Alike 2.1 Japan license.

 La Famille de l’Homme

Pour commencer un schéma :

Nous sommes aujourd’hui les derniers Homo. Mais il a existé une variété importante de ce genre, qui parfois ont vécu aux mêmes époques (donc on parle de lignée buissonnante, bon ok lignée et buissonnante c’est une formule...)

La lignée humaine correspond à tous les fossiles qui possèdent les critères spécifiques de cette lignée, on réserve le genre Homo à ceux qui ont inventé l’outils…
* On trouve des australopithèques (il existe différentes espèces A.africanus, A.anamensis, A.afarensis…)
Lucy est un australopithèque, mais une branche différente de la nôtre semble-t-il. Ils sont bipèdes. La preuve dans les cendres, chercher les traces de Laetoli, en schéma.

* Viennent ensuite les Homo,
- Homo habilis, premier avec des outils (culture Oldowayenne)
- Homo erectus, très bon marcheur, colonise Asie, Europe. Utilise le feu et des outils biface (culture acheuléenne)
- Homo neanderthalensis, répartition spatiale limitée (Europe, Asie) outils sophistiqués (culture moustérien). Petits et trapus, adaptés au froid. Isolat d’H.erectus, évolution différentielle. tautavel
- Homo sapiens, colonise le monde en plusieurs étapes, outils sophistiqués. Pour nous, Cro-magnon.

Au fil des fossiles, on observe une réduction de la face et accroissement du volume cérébral (H.neanderthalensis a un plus gros volume en moyenne que le nôtre), une bipédie de plus en plus marquée, une gracilisation du squelette (disparition crête sagittale, bourrelet sus orbitaire)
Homo sapiens est un artiste, il écrit sur les murs (et il n’est même pas puni !)
Mais il existe des formes intermédiaires (H georgicus, H. denisova), ou des isolats particuliers (H. florensis, forme naine d’une ile de Mélanésie dont l’origine et la place est fruit de controverse)

Schéma : Tableau de comparaison de la lignée humaine.

Schéma : Les migrations du genre Homo :

La construction précise de l’arbre phylogénétique du genre Homo est controversée dans le détail.
Pour finir revoir l’image de départ..

Sur les controverses et l’évolution perpétuelle des concepts : Cet extrait de l’émissionla Tête au carré du 18 octobre 2013, est une intervention d’Yves Coppens sur une découverte récente. Cette conversation illustre la difficulté pour se retrouver dans les dénominations de nos ancêtres proches, et puis elle permet d’écouter Yves Coppens, et ça, c’est un bonheur. (Cette même semaine on se demandait si ce ne sont pas les femmes qui ont peint dans les grottes, comme quoi le sujet est toujours d’actualité, à voir la semaine en images)
Extrait LATAC 18 10 2013 yves coppens

 A voir en plus pour réfléchir parce que c'est bon pour vous...

— > Qu’est ce qu’être humain, quelques lignes et quelques schémas, vite lu.
— > Nous sommes des singes ! par pascal Pick (7 minutes environ, Génial par un ponte de la discipline)
— > Observer la migration des Hommes à partir de l’Afrique à travers la diversité des langages = carte du national Géogrpahique.
— > Toujours sur le National Geographic, les migrations successives de nos ancêtres.
— > Chez le professeur noyau, un schéma simple pour visualiser nos ancêtres.


Enseignement catholique site national Enseignement catholique du limousin Lycée Saint-Jean Rectorat de limoges Banque de schéma BanKact Banque de video Site Académique forum SVT Chatquipeche sur Twitter

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 398 / 57627

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale  Suivre la vie du site Aide   ?   Site réalisé avec SPIP 3.0.10 + AHUNTSIC